Ainsi parlait Zarathoustra by Friedrich Nietzsche

By Friedrich Nietzsche

Livre de tous les superlatifs, le Zarathoustra de Nietzsche proceed de fasciner, one hundred twenty ans après sa première e-book. Par son écriture, d'abord, qui rappelle, à bien des égards, los angeles Bible et sa measurement allégorique mais aussi l. a. poésie sombre sombre d'Hölderlin. Par los angeles présence du personnage de Zarathoustra ensuite, qui tient autant du Christ, par son côté prophétique, que du révolutionnaire, qui annonce le «surhomme», c'est à dire celui qui veut aller au-delà des valeurs reconnues et des vérités admises, sans volonté de domination. Magnifique et déroutant poème, ce texte est à l'image de cette formule du Prologue : «Il faut porter encore en soi un chaos, pour pouvoir mettre au monde une étoile dansante.»

Show description

Read Online or Download Ainsi parlait Zarathoustra PDF

Best other social sciences books

Unterwerfung als Freiheit. Leben im Neoliberalismus

Weit über Politik und Wirtschaft hinaus hat sich der Neoliberalismus in unserem Denken und im Alltagsleben verankert. Patrick Schreiner fragt nach den Mechanismen, durch die Menschen neoliberale Ansätze und Ideen als intestine, angemessen und alternativlos akzeptieren. Dazu nimmt er das Bildungswesen, Ratgeberliteratur, Esoterik, recreation und health, Stars, das Fernsehen, Soziale Netzwerke sowie Konsum und way of life in den Blick.

Travailler avec des cons

Nous en avons tous rencontré un jour ou l'autre. .. et ce n'est pas un privilège ! Ils nous perturbent, bousillent notre vie et celle de thousands de salariés. Oui, il était temps de vous donner les astuces permettant de survivre à ces individus : remark les reconnaître ? les comprendre ? remark gérer efficacement votre con de bureau.

Extra info for Ainsi parlait Zarathoustra

Sample text

Ainsi parlait Zarathoustra. DES VOIES DU CRÉATEUR Veux−tu, mon frère, aller dans l'isolement? Veux−tu chercher le chemin qui mène à toi−même? Hésite encore un peu et écoute−moi. “Celui qui cherche se perd facilement lui−même. Tout isolement est une faute”: ainsi parle le troupeau. Et longtemps tu as fait partie du troupeau. En toi aussi la voix du troupeau résonnera encore. Et lorsque tu diras: “Ma conscience n'est plus la même que le vôtre,” ce sera plainte et douleur. Voici, cette conscience commune enfanta aussi cette douleur elle−même: et la dernière lueur de cette conscience enflamme encore ton affliction.

DE L'ENFANT ET DU MARIAGE J'ai une question pour toi seul, mon frère. Je jette cette question comme une sonde dans ton âme, afin de connaître sa profondeur. Tu es jeune et tu désires femme et enfant. Mais je te demande: es−tu un homme qui ait le droit de désirer un enfant? Es−tu le victorieux, vainqueur de lui−même, souverain des sens, maître de ses vertus? C'est ce que je te demande. Ou bien ton voeu est−il le cri de la bête et de l'indigence? Ou la peur de la solitude? Ou la discorde avec toi−même?

Est−ce que je vous conseille l'amour du prochain? Plutôt encore je vous conseillerais la fuite du prochain et l'amour du lointain! Plus haut que l'amour du prochain se trouve l'amour du lointain et de ce qui est à venir. Plus haut encore que l'amour de l'homme, je place l'amour des choses et des fantômes. Ce fantôme qui court devant toi, mon frère, ce fantôme est plus beau que toi; pourquoi ne lui prêtes−tu pas ta chair et tes os? Mais tu as peur et tu t'enfuis chez ton prochain. Vous ne savez pas vous supporter vous−mêmes et vous ne vous aimez pas assez: c'est pourquoi vous voudriez séduire votre prochain par votre amour et vous dorer de son erreur.

Download PDF sample

Rated 4.05 of 5 – based on 36 votes